Téléconsultation à l’officine : les bonnes questions à se poser

Téléconsultation à l’officine : les bonnes questions à se poser

Hakim Remili
| 23.05.2019

Star de la dernière édition de PharmagoraPlus, la téléconsultation à l’officine suscite beaucoup d’engouement de la part des prestataires, de l’intérêt mais aussi de la méfiance de la part des pharmaciens. Il est vrai que face aux évolutions réglementaires et à l’offre désormais riche, de nombreuses questions se posent relatives aux possibilités offertes par ce nouveau service susceptible d’être proposé aux patients.

  • teleconsultation
  • tablo

Faut-il se lancer dans la téléconsultation ? Et si oui, quand et comment ? Depuis la publication de l’avenant 15 de la convention pharmaceutique en décembre dernier, la perspective pour les pharmaciens d’être acteurs de la téléconsultation est désormais plus concrète et les questions se bousculent.

Tandis que, pour leur part, les prestataires profitent de la brèche et lancent de nombreuses offres à leur intention. La dernière édition de PharmagoraPlus a montré l’occasion d’en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires