La saga des marques - Médiflor : précurseur par nature

La saga des marquesMédiflor : précurseur par nature

Anne-Sophie Pichard
| 06.12.2018

Quand elle se lance sur le marché, la gamme Médiflor se doute-t-elle qu'elle fera figure de précurseur quatre décennies plus tard ? Bien avant que les formules d'origine naturelle fassent consensus, la marque devenue laboratoire a fait de la phytothérapie un domaine d'expertise, essentiellement tourné vers la médication familiale.

  • pack CPR
  • médiflor
  • pack solu
  • pack oropolis
  • affiche

S'il ne devait y avoir qu'un qualificatif pour désigner Médiflor, ce serait précurseur. En avance sur son temps, visionnaire, la marque qui deviendra une entité pharmaceutique à part entière va se distinguer dès sa création.

Son histoire débute au sein du Laboratoire Monot qui, en 1972, vient d'acquérir une entreprise productrice de plantes médicinales, « Les bons producteurs ». En...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires