La saga des marques - Chondrosulf, l'art de la formule

La saga des marquesChondrosulf, l'art de la formule

Anne-Sophie Pichard
| 15.10.2018

Chondrosulf a su relever le défi du déremboursement en transformant sa politique de communication. Malgré les aléas du marché, celui dont le nom s'inspire directement de sa formule a généré, durant un temps, la moitié des ventes de son fabricant. Médicament phare des Laboratoires Genevrier, Chondrosulf a conservé, par ses propriétés et sa galénique innovante, une place de choix aux yeux des patients.

  • saga Chondrosulf
  • télé

En 1993, au lancement de Chondrosulf, les Laboratoires Genevrier existent déjà depuis six ans. Spécialisée en rhumatologie, l'entreprise a entamé son combat contre l'arthrose avec le gel Flector, présenté un an plus tôt. Indiquée dans le traitement des tendinites des membres supérieurs et inférieurs, mais aussi des œdèmes postopératoires et post-traumatiques, la formule topique Flector Tissugel fait, quant à elle, ses preuves dans le traitement...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires