Vol - Accuser injustement un salarié lui donne droit à réparation

VolAccuser injustement un salarié lui donne droit à réparation

05.04.2018

Un employeur soupçonnait un employé de vol. Convaincu de la malveillance de son collaborateur, il le licencie pour faute grave et en parallèle il dépose plainte. Le salarié décide de saisir les tribunaux et il obtient gain de cause. Selon les juges, le fait d’avoir accusé le salarié de vol alors que ce motif n’était pas établi, et d’avoir en outre déposé plainte, caractérisait un licenciement abusif ouvrant droit à une indemnité spécifique. L’employeur a finalement été condamné à verser au...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
20 minutes

Coronavirus : « 20 minutes » pointe quelques rares abus de certains pharmaciens

Après l'appel à témoignages lancé lundi, le quotidien « 20 minutes » livre les histoires de ses lecteurs : des abus rares - et condamnés par la profession - de la part de confrères qui « surfent sur l'inquiétude » face au... Commenter

Partenaires