encadré - Quitter son titulaire : quelles formes faut-il mettre ?

encadréQuitter son titulaire : quelles formes faut-il mettre ?

11.01.2018

Pour qu'une démission soit valable, le salarié ne peut se contenter d'une simple annonce verbale. Son intention de partir doit être confirmée par courrier recommandé avec accusé de réception. La date de première présentation à l'officine de la lettre de rupture marque le point de départ du préavis fixé à : 3 mois pour les pharmaciens adjoints ; 1 mois pour les préparateurs et les autres employés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rému

À la Une Votre rémunération au scalpel Abonné

Depuis le 1er janvier, de nouveaux honoraires et taux de marge sont entrés en vigueur. L'objectif : déconnecter encore un peu plus la rémunération des pharmaciens des prix des médicaments. 1

Partenaires