Équiper l'officine - Les messageries de santé dans les starting-blocks

Équiper l'officineLes messageries de santé dans les starting-blocks

Hakim Remili
| 30.11.2017


Les deux grands porteurs des messageries sécurisées de santé MS Santé et Apicrypt ont sorti le calumet de la paix pour enfin communiquer, ce n’était pas le cas jusqu’à présent. C’est le vrai point de départ du déploiement de ces messageries qui va conduire à une meilleure coordination entre les professionnels de santé et replacer les pharmaciens dans le parcours de soins des patients. L’objectif de tous les acteurs concernés est de créer un véritable environnement digital favorable à l’interprofessionnalité.

  • mess

L’information est tombée au début de l’été dernier, Apicem SARL a obtenu l’agrément hébergeur de données de santé délivré par le Ministère de la Santé. Cette société, dont le capital est pour la quasi-totalité détenue par l’association du même nom, développe depuis une vingtaine d’années la messagerie de santé Apicrypt. L’obtention de l’agrément HADS n’intéresse pas que la seule communauté des utilisateurs d’Apicrypt, elle débloque une situation embarrassante pour la communauté des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires