Portrait

Lucile Sublon, pharmacienne et athlète confinée  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 15/05/2020
Auréolée de plusieurs titres de championne de France d’athlétisme et pharmacienne d’officine à d un quartier de Strasbourg, Lucile Sublon a dû, comme tous les sportifs, interrompre son entraînement régulier pendant le confinement. Réduite à « s’entretenir » pour limiter sa baisse de forme, elle appelle aussi les non-sportifs à ne pas « faire n’importe quoi » sous prétexte de bouger un peu.
Lucile Sublon s'exerce au départ de course

Lucile Sublon s'exerce au départ de course
Crédit photo : DR

Après avoir été longtemps gymnaste, elle décida de fêter ses 40 ans en courant le marathon de New York, avant de trouver sa véritable voie dans l’athlétisme, avec l’aide d’un club et d’un entraîneur professionnel pour l’aider à progresser : depuis, elle a remporté de nombreux trophées en 100, 200 et 400 mètres.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte