À Lille, la prescription muséale

Par
Publié le 08/06/2023

Précurseur de l'utilisation du musée et de ses œuvres dans un objectif thérapeutique, le Palais des Beaux-Arts de Lille va développer ses actions d'art-thérapie. À partir de juin, ce sont 140 ateliers par an qui seront organisés, permettant d'accueillir, sur « prescription muséale », jusqu'à 1400 patients du CHU. La période test a été concluante, avec des malades venus notamment des services d'oncologie, addictologie et pédopsychiatrie. De nouveaux champs d'action vont être explorés, avec un programme de recherche en faveur de patients atteints de la maladie d'Alzheimer suivis au Centre Mémoire  et d'autres du service d'Assistance médicale à la procréation et Préservation de la fertilité. Une convention triennale sera signée en septembre entre le Palais des Beaux-Arts et le CHU de Lille.


Source : Le Quotidien du Pharmacien