Dispensation à domicile

Les pharmaciens veulent être indemnisés  Abonné

Par
Pascal MARIE -
Publié le 24/04/2020

Selon les résultats d'une pétition de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), une écrasante majorité d'officinaux se dit favorable à une indemnisation de la dispensation à domicile. Sur un panel d'un peu plus de 5 000 répondants, ils sont en effet plus de 99 % à s'y montrer favorables. Concernant le montant d'une éventuelle indemnité, près de 83 % des pharmaciens sondés estiment qu'elle devrait se situer entre 5 et 8 euros. Si l'activité des officines est en baisse, les dispensations à domicile ne cessent d'augmenter depuis le début du confinement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte