Biosimilaires à l’officine

Les pharmaciens Totum préparent un retour à la substitution  Abonné

Par
Publié le 08/09/2020
Conforté par les résultats de son enquête sur la substitution du Lovenox, le groupement Totum a mis en place différents outils à l’intention de tous les pharmaciens afin de démontrer que la profession a un rôle à jouer dans la substitution biosimilaires. N’en déplaise au législateur.
Le poids des biosimilaires dans les biothérapies à la ville (Source GERS DATA)

Le poids des biosimilaires dans les biothérapies à la ville (Source GERS DATA)
Crédit photo : GERS DATA

Il aura suffi de deux mois et demi, de toute la conviction de 78 titulaires du réseau Totum et du soutien de médecins et de pharmaciens hospitaliers pour obtenir ce résultat étonnant : à l’issue de l’enquête Obvie PMB lancée par le groupement, le taux de pénétration de l’énoxaparine biosimilaire a été multiplié par 8. De 4,8 % avant octobre 2019, il a grimpé à 37 % fin décembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte