Humeur

Les mots et les chiffres  Abonné

Publié le 19/06/2020

Autorité juridique suprême, le Conseil d'État vient de rendre une décision en vertu de laquelle le gouvernement n'a pas le droit d'interdire une manifestation de moins de cinq mille personnes. Ce qui place les pouvoirs publics devant un dilemme : comme il est impossible de prévoir combien de manifestants vont apparaître, l'interdiction ne peut jamais être décrétée : à 4 999, elle est illégale, à 5 001, elle est légale. Conscient que le Covid-19 se répand dans les attroupements denses, le Conseil n'a pas voulu empêcher des citoyens d'exprimer leur opinion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte