Les lymphocytes T non conventionnels, un marqueur de sévérité ?  Abonné

Publié le 02/10/2020

Selon une étude INSERM*, l'activité des lymphocytes T non conventionnels dans le sang pourrait être prédictive de la sévérité de la maladie Covid-19. Les chercheurs ont comparé la quantité et les types de LT non conventionnels présents dans le sang et les voies respiratoires de patients Covid-19 sévères à ceux d'individus non Covid-19. Ils se sont aperçus que deux types de LT non conventionnels - les MAIT (lymphocytes T invariants associés aux muqueuses) et les iNKT (lymphocytes T Natural Killer) - étaient présents en faible quantité chez les patients Covid sévères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte