Prix Nobel de chimie

Les ciseaux moléculaires d'Emmanuelle Charpentier et de Jennifer Doudna récompensés  Abonné

Publié le 13/10/2020
On s'attendait à ce qu'elles soient récompensées par le prix Nobel de Médecine, et c'est finalement en chimie que l'Académie Nobel a couronné la Française Emmanuelle Charpentier et l'Américaine Jennifer Doudna, pour la découverte de la technologie CRISPR-Cas9, aussi appelée ciseau moléculaire. C'est la seconde fois, de toute l'histoire des Prix Nobel, qu'un binôme de femmes est récompensé, après le Prix Nobel attribué à Élizabeth Blackburn et Carol Greider.
La Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna

La Française Emmanuelle Charpentier et l’Américaine Jennifer Doudna
Crédit photo : AFP

L'endonucléase CRISPR-Cas9 est capable de découper avec précision l'ADN au niveau d'un site précis, reconnu par un brin d'ARN intégré. Cette technologie a eu un impact décisif dans l'édition du génome et la recherche sur la thérapie génique. Elle est également utilisée pour la mise au point de thérapies innovantes contre les cancers telles que les nouvelles générations de CAR-T cells.

Chercheuse globe-trotter

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte