Vaccinations : comment être au top ?

Par
Publié le 25/05/2023
Article réservé aux abonnés

Un voyage est l’occasion de vérifier, et, si besoin, mettre à jour, son calendrier vaccinal habituel, notamment contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite (DTCP), et aussi contre la rougeole et l’hépatite B. Du fait d’un risque très élevé, la vaccination contre la rougeole peut être avancée dès l’âge de 6 mois chez l’enfant.

Les 6 facteurs à prendre en considération pour le calendrier vaccinal du voyageur :

- obligation administrative : par exemple contre la fièvre jaune (vaccin antiamaril) et contre les méningocoques - ACYW (pèlerinage à La Mecque) ;

- risque de maladie ciblée : hépatite A, rage, encéphalite japonaise, encéphalite à tiques, typhoïde…

- durée du séjour ;

- risque particulier : grippe pour ce qui est des milieux confinés (ex : croisière), BCG chez l’enfant voyageant dans une zone de forte endémie ;

- Bbudget : les vaccins du voyage ne sont pas pris en charge par l’assurance-maladie ;

- éventuelles contre-indications : grossesse, nourrissons, antécédents d’allergie vaccinale.


Source : Le Quotidien du Pharmacien