Tourisme

Thessalonique et la Grèce du Nord. Au carrefour de l’histoire européenne  Abonné

Publié le 09/11/2015
La deuxième ville de Grèce se veut une destination de « City Break ». Les visiteurs seront sensibles à son histoire romaine, byzantine et ottomane, et à un style de vie convivial et créatif. À proximité, les célèbres monts Athos et Olympe, ainsi que les sites liés à Alexandre le Grand, constituent d’autres alibis incontestés au voyage.

Halkidiki, Chalcidique, Kassandra, Sithonia… Ces noms peu connus sont la preuve que les territoires grecs du Nord n’ont pas encore la célébrité du Péloponnèse, de la Crète et des Cyclades, où se rendent chaque été des millions d’Européens. C’est pourtant là, dans ces régions proches de la Bulgarie et de la Turquie, que se trouvent deux des sites les plus emblématiques de l’identité grecque : les monts Athos et Olympe. Encore faut-il pouvoir les situer sur la carte du pays des Dieux…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte