Tourisme -  Une région d'altitude méconnue

Les Abruzzes, terre sauvage au cœur de l’Italie  Abonné

Par
Philippe Bourget -
Publié le 12/03/2018
Neuf ans après le séisme de L’Aquila, la province des Abruzzes tente de faire valoir sa différence. Moins célèbre que la Toscane ou la Campanie, elle est pourtant un formidable territoire de montagnes, de villages oubliés, de gastronomie et de sports outdoor.

L’Aquila, un après-midi de décembre. En arrivant place de la Fontana Luminosa, entrée principale de la vieille ville, la première chose que l’on aperçoit est un immeuble emmailloté de bâches… et des chiens. Deux symboles d’une cité en reconstruction, après le tremblement de terre qui a fait 309 victimes, ruiné la quasi-totalité du centre historique et laissé en errance des dizaines d’animaux. Mais le leitmotiv martelé sur les échafaudages de la ville, « L’Aquila Rinasce  » (L’Aquila renaît), tarde à se concrétiser.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte