TOURISME - Des plaines du nord-est à Bangkok

L’autre Thaïlande  Abonné

Publié le 10/10/2013
Des rizières de l’Isan, région méconnue proche du Laos et du Cambodge, aux temples ruisselants de lumières de Bangkok en proie aux folies verticales, une échappée hors des sentiers battus.
Le temple Phra That, à Khon Kaen

Le temple Phra That, à Khon Kaen
Crédit photo : DR

À Khon Kaen, la cuisine traditionnelle du Supanigga Home

À Khon Kaen, la cuisine traditionnelle du Supanigga Home
Crédit photo : DR

Temple khmer, dans la région de Khon Kaen

Temple khmer, dans la région de Khon Kaen
Crédit photo : DR

Jeune fille isan

Jeune fille isan
Crédit photo : DR

Bangkok cité futuriste

Bangkok cité futuriste
Crédit photo : DR

Le Phu Viang Dinosaur Museum

Le Phu Viang Dinosaur Museum
Crédit photo : DR

FORMÉE de deux grandes plaines, perchées sur un plateau entre 100 et 200 m au-dessus du niveau de la mer et séparées par une chaîne montagneuse, la région de l’Isan, essentiellement agricole, fut sous l’influence de l’empire khmer, comme en témoignent de beaux temples à Philai et Phnom Rung. Au XIIIe siècle, après le déclin de l’empire khmer, l’Isan passa sous la domination du royaume laotien avant d’être absorbée, à partir du XIXe, par le Siam – ancien nom de la Thaïlande.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte