Tourisme  - Dans le delta du Mississipi, singulière et nonchalante

La Nouvelle-Orléans fête ses 300 ans  Abonné

Publié le 05/04/2018
La Nouvelle-Orléans, qui fête son tricentenaire, montre qu’elle a su rebondir et innover sans perdre de son caractère très particulier.
LA Nouvelle Orléans2-Treme

LA Nouvelle Orléans2-Treme
Crédit photo : MICHEL AUGENDRE

La NouvelleOrléans3-les bayous

La NouvelleOrléans3-les bayous
Crédit photo : Béatrice Leproux

La Nouvelle Orléans1-Canal Street

La Nouvelle Orléans1-Canal Street
Crédit photo : MICHEL AUGENDRE

« L’Amérique n’a que trois villes : New York, San Francisco et La Nouvelle-Orléans. Tout le reste n’est que Cleveland », disait Tennessee Williams. Fondée en 1718 par Jean-Baptiste Le Moyne, sieur de Bienville, la ville doit son nom, qui évoque la France et le jazz, au régent Philippe d’Orléans. On la sait fantasque, fêtarde, joyeuse et périlleuse, résolument différente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte