Voyages

Fabuleuse croisière au Cap Horn  Abonné

Par
Bruno Barbier -
Publié le 19/08/2019
Découvert en 1616 par un navire hollandais, ce massif rocheux érodé et presque vertical de 425 mètres de hauteur s’est planté là pour arbitrer la rencontre de l’océan Atlantique avec le Pacifique. La compagnie chilienne Australis l’a mis au programme de sa croisière d’expédition.

« Le Ventus Australis » a jeté l’ancre à une petite encablure d’un gros rocher hostile. À la passerelle, on observe la météo. Le bateau se balance dans une houle profonde. Ici, on parle de brise. Sur le lac Léman, ce serait une tempête ; en Bretagne, du gros temps. Enfin, on a mis les Zodiac à la mer. Ils profitent d’une vague pour se poser sur une petite plage de galets au pied d’une haute falaise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte