TOURISME

Dans l’Ouest américain, Las Vegas. La ville folle des États-Unis  Abonné

Publié le 14/04/2016
La capitale mondiale du jeu manie à merveille le luxe et les excès. Depuis les années 1950, ses hôtels-casinos ont forgé sa légende, mais c’est grâce aux attractions et aux shows que la cité cherche désormais à attirer les touristes. La proximité du désert et du Grand Canyon rend aussi possible des excursions spectaculaires en pleine nature.
De nuit, The Venetian brille de mille feux et révèle la mégalomanie de ses concepteurs, avec la...

De nuit, The Venetian brille de mille feux et révèle la mégalomanie de ses concepteurs, avec la...
Crédit photo : dr

Dans Red Rock Canyon, les CalicoHills, au premier plan, livrent aux visiteurs l'absolue beauté de...

Dans Red Rock Canyon, les CalicoHills, au premier plan, livrent aux visiteurs l'absolue beauté de...
Crédit photo : dr

Hallucinante. Comment qualifier autrement cette ville extrême, créée de toutes pièces il y a 75 ans dans le Nevada ? Les amateurs de chiffres seront ravis : six des dix plus grands hôtels du monde y sont implantés, on y trouve la grande roue recordman du monde, le plus vaste écran publicitaire digital, le plus grand nombre de limousines au km²... Le Strip, ces 6 km du Las Vegas Boulevard animés jour et nuit, est une ruche surréaliste. Devant cette débauche de lumière et de surenchère hôtelière, le visiteur lâche prise et se livre à tous les excès. C’est le but recherché…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte