Tourisme - En Guadeloupe, l’archipel des Saintes

Dans le bain créole  Abonné

Par
Anne-Laure Murier -
Publié le 01/06/2017
Une chaleur tropicale bercée par les alizés, des eaux turquoise qui invitent à la voile et à la plongée, des mornes qui font le dos rond, une architecture créole aussi délicieuse que la gastronomie. Port d’attache d’un rutilant centre UCPA, l’archipel des Saintes offre les meilleures conditions pour un cabotage tropical.
maison-bateau

maison-bateau
Crédit photo : A.-L. Murier

pêche et tourisme

pêche et tourisme
Crédit photo : A.-L. Murier

plage

plage
Crédit photo : A.-L. Murier

centre

centre
Crédit photo : A.-L. Murier

À l’abordage ! À une dizaine de kilomètres au sud de la Guadeloupe, cet archipel d’une dizaine d’îlots ne se laisse approcher qu’en bateau. Depuis Pointe-à-Pitre, Trois Rivières ou Saint-François, cap sur Terre-de-Haut, parmi les deux îles habitées. Voiles blanches surfant sur les alizés, escouades de frégates et de pélicans, maisons dentelées aussi colorées que les hibiscus et les bougainvilliers, embruns parfumés par les frangipaniers : l’arrivée dans une des plus belles baies du monde met d’emblée dans le bain créole.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte