Portrait

Stéphane Decroos : des vitrines pour le plaisir  Abonné

Publié le 12/05/2016
Titulaire à Aniche, dans le Nord, Stéphane Decroos refait sa vitrine tous les mois et demi, toujours animée, toujours autour d’un thème de saison, une attraction permanente dans la ville du Nord.
Stéphane Decroos devant sa vitrine de printemps " zen et orientale »

Stéphane Decroos devant sa vitrine de printemps " zen et orientale »
Crédit photo : JG

« Si on peut apporter du rêve… Je ne pense pas que cela fasse vendre, mais ça fait plaisir au public dans la rue », sourit Stéphane Decroos. Les cheveux ont grisé, mais les yeux restent malicieux, comme un lutin. De fait, le pharmacien d’Aniche (Nord) s’amuse de ses vitrines, qu’il renouvelle environ huit fois par an, « en y pensant des… mois à l’avance ». Toujours animées, toujours autour d’un thème de saison.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte