Portrait

Michel Boubet, la voix des « 24 heures du Solex »  Abonné

Publié le 09/06/2016
Tout le monde connaît les « 24 heures » du Mans. Mais les amateurs de courses hors des circuits battus se passionnent parfois pour d’autres épreuves mécaniques. Comme pour les « 24 heures du Solex » qui se disputent chaque printemps dans le petit village de Nouziers (200 âmes) au fin fond de la verte Creuse, attirant pilotes très spécialisés et amateurs éclairés.

Crédit photo : DR

Créée il y a trente ans, la manifestation a réuni dans un premier temps une poignée de propriétaires du légendaire bicycle, accompagnés de leur famille, pour une course qui durait seulement six heures. En 2016, 71 coureurs et coureuses, venus de 32 départements, tournent sur les 3,650 km du circuit bitumé, de jour comme de nuit, soutenus par près de 3000 spectateurs venus là comme on se rend dans la Sarthe admirer les dieux de la course d'endurance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte