Pourquoi j'ai fait pharmacie

L'officine est une évidence

Publié le 30/12/2016
Marion Bigeard aurait pu être médecin. Elle a choisi de devenir pharmacien. Année après année, ses doutes et ses interrogations l'ont poussé à se passionner pour cette profession et à s'y faire une place.
À peine diplômée, la lauréate du prix du jury (Prix de thèse Pharmacien de France-ANEPF) Marion Bigeard affirme sa vocation. Sa profession, elle l'a choisie au fil des années et des rencontres : « J'ai toujours eu cette attirance pour la médecine ; en revanche, de la pharmacie, je ne connaissais rien, si ce n'est l'officine pour y être allée avec mes parents, enfant, récupérer des médicaments. Quand il a fallu faire un choix d'orientation, la longueur des études médicales pour devenir spécialiste m'a effrayée. J'ai exploré les autres professions médicales ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)