Portrait

Antoine Prioux, pharmacien militant  Abonné

Par
Jean-Pierre Gourvest -
Publié le 20/03/2020
Adepte du concept de « gardien des poisons », coordinateur du pôle de santé Millesoins, membre de la Fédération régionale des MSP, l’officinal du plateau de Millevaches ne manque ni d’idées ni de solutions.
Prioux

Prioux
Crédit photo : dr

À 34 ans, le seul pharmacien de Bugeat (nord Corrèze, 800 habitants) sort volontiers des sentiers battus habituellement par sa profession. Établi depuis 2016 dans son officine de ce bourg très rural, il veille avec ses 4 employés au mieux-être de ses concitoyens, tout en observant d’un œil critique le fonctionnement d’un service de santé dont il souhaiterait la révision.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte