Humeur

Un impôt pour l'éternité  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 16/01/2020

Depuis un quart de siècle, vous et moi payons la CRDS, un impôt de 0,5 % sur tous nos revenus institué par Alain Juppé, Premier ministre en 1995, pour boucher le fameux trou de la Sécurité sociale. En lisant les journaux, je viens d'apprendre que le trou sera comblé dans trois ans. Je n'en croyais pas mes yeux : cet impôt sera-t-il, en bonne logique, supprimé ? Que nenni. Déjà, ceux qui gèrent notre existence avec une vigilance pas forcément aimable, lui ont trouvé de nouvelles destinations, par exemple le financement des pensions des personnes âgées.  M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte