Humeur

Quand passe la justice  Abonné

Publié le 12/12/2019

Jean-Luc Mélenchon a accueilli le jugement d'un tribunal correctionnel qui le condamne à trois mois de prison avec sursis en accusant à son tour le président Emmanuel Macron d'avoir monté contre lui ce « complot politique ». Riposte moins convaincante que les éléments dont disposaient les juges sur le cas Mélenchon, à savoir  des vidéos où il menaçait les enquêteurs venus perquisitionner le siège de son parti.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte