Humeur

La retraite, c'est dur  Abonné

Publié le 26/09/2019

J'apprends avec émotion que le chef du gouvernement, Édouard Philippe, a révisé le statut des anciens Premiers ministres. Nous sommes vraiment dans un monde qui ne respecte plus rien : quand je pense qu'on compte les sous à Manuel Valls, qui vient d'épouser une milliardaire espagnole et à Bernard Cazeneuve, qui n'a été Premier ministre que pendant cinq mois, le plus court séjour à Matignon d'un chef de gouvernement, j'enrage. Et je ne mentionnerai pas tous les autres qui ont blanchi sous le harnais et méritent bien une secrétaire, un chauffeur-garde du corps et une voiture sans fonction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte