Histoires de santé

Un solvant contre l’épilepsie  Abonné

Par
Publié le 24/11/2016

C’est en 1962 que Gilbert Carraz, titulaire de la chaire de pharmacodynamie à Grenoble, s’intéressa aux propriétés anticonvulsivantes de la khelline, un spasmolytique extrait d’une ombellifère péri-méditerranéenne, Amni visnaga. Il en confia l’étude à un thésard, Pierre Eymard. La synthèse de dérivés de la khelline ne fit pas problème, mais des difficultés surgirent sitôt qu’Eymard voulut les tester : insolubles dans les solvants classiques, il était impossible de les injecter.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte