Découverte des statines

Un « cadeau de la nature »  Abonné

Publié le 23/05/2013

STRIDENTE, une sirène d’ambulance hurle dans une rue du Bronx. Alors qu’il travaille à New-York, un biochimiste japonais, Akira Endo (1933- , Prix Lasker 2008), est impressionné par le nombre de ses voisins obèses mais plus encore par la fréquence des accidents cardiovasculaires dans ce quartier populaire où il s’est installé en 1966. Dès cette époque, plus de dix millions d’Américains sont victimes des méfaits de l’hypercholestérolémie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte