À travers le monde  Abonné

Publié le 03/09/2015

Le laboratoire Galderma compte cinq sites répartis dans le monde entier. En France, c’est la technopole Sophia Antipolis qui abrite ce qui est sans doute le plus important centre de recherche et développement en dermatologie sur toute la planète. 500 scientifiques y travaillent développant des expertises allant de la génomique (étude du fonctionnement de la peau à l’échelle du génome) à la protémique (étude des protéomes, soit l’ensemble des protéines d’un tissu), de technologies à haute capacité jusqu’aux phases pharmacocinétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte