Histoires de santé

Testostérone : un lourd tribut taurin  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 18/02/2016
Adolf Butenandt (1903-1995, Prix Nobel 1939)

Adolf Butenandt (1903-1995, Prix Nobel 1939)
Crédit photo : DR

Bien qu’elles fussent controversées, les auto-injections de macérats testiculaires animaux par Brown-Séquard (lire « le Quotidien du Pharmacien » du 21 janvier 2016), n’en inspirèrent pas moins par la suite de nombreux travaux dont ceux d’un certain Albert Pézard (1875-1927), physiologiste, qui entreprit des recherches sur l’origine des caractères sexuels secondaires à la Faculté de médecine de Paris en 1911.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte