Histoire de la pharmacie

Stanislas Limousin, une bouffée d’oxygène  Abonné

Par
Julie Chaizemartin -
Publié le 25/10/2018
On lui doit le cachet, les ampoules hypodermiques, le sucre-tisane et les ballons à oxygène. Installé dans une petite officine de la rue Blanche à Paris, Stanislas Limousin se fit remarquer par ses recherches en pharmacie utilitaire et galénique. Un inventeur avant tout.
Stanislas

Stanislas
Crédit photo : dr

aérostat

aérostat
Crédit photo : dr

cachets

cachets
Crédit photo : dr

Le 15 avril 1875, il décolle ! L’aérostat réussit son élévation avec trois hommes à son bord, au-dessus de l’usine à gaz de La Villette. Les trois aéronautes, Gaston Tissandier, Théodore Sivel et Joseph Croce-Spinelli ne s’en cachent pas : l’objectif est bien de battre des records. Leur engin volant s’appelle Le Zenith et a déjà survolé l’océan Atlantique au large d’Arcachon un mois plus tôt. 22 h 40 de vol. On n’a jamais fait mieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte