Histoire de la pharmacie

Soignies, une pharmacie qui sent bon le sirop de limace  Abonné

Publié le 19/01/2015
Drôle d’endroit que la pharmacie Bourdeaux à Soignies ! Petite pièce sombre, sans prétention, encombrée d’ustensiles pharmaceutiques semblant attendre une utopique réouverture. Gageure évidemment, la modeste officine belge n’accueille plus les clients depuis longtemps mais voit en revanche arriver quelques têtes amusées de touriste étonnés. Est-ce bien là un musée ?

OUI, un musée ou plutôt un lieu muséifié, tout simple, constitué d’une seule pièce, la salle de vente de la pharmacie. Anecdotique, me direz-vous. Pourquoi diable Soignies conserve-t-elle en parfait état cette officine de ville qui n’a, à première vue, rien d’extraordinaire ? Généralement en effet, on s’attend à être émerveillé par des qualités architecturales, comme dans les anciennes apothicaireries, ou bien par une histoire riche de rebondissements. Rien de tel à Soignies, juste une pharmacie laissée dans son état d’activité professionnelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte