Histoire de la pharmacie

Pierre Bayen (1725-1798), le père de la pharmacie militaire  Abonné

Publié le 21/03/2013
À Chalons-en-Champagne, sa ville natale, un hôpital porte son nom, ce qui est un cas unique pour un pharmacien militaire. Pourtant, certains historiens de la pharmacie ont souvent déploré l’oubli dans lequel on l’avait laissé, malgré l’éloge que prononça Parmentier à sa mort. Remettons-le dans la lumière du XVIIIe siècle.
Portrait de Pierre Bayen, gravure 18e siècle

Portrait de Pierre Bayen, gravure 18e siècle
Crédit photo : BIU Santé

Costume d'apothicaire major des armées (1786), source : livre de Pierre Acker "De l'apothycaire...

Costume d'apothicaire major des armées (1786), source : livre de Pierre Acker "De l'apothycaire...

LE 17 JANVIER 1708, un édit royal créait un service de santé des armées permanent, avec un corps d’officiers de santé comprenant des médecins, des chirurgiens et des apothicaires. En fait, si l’on remonte aux origines, c’est au milieu du XVIe siècle que l’on trouve les premières mentions d’apothicaires dans les armées, ces derniers n’étant encore que subordonnés aux médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte