Histoire de la pharmacie

Nicolas Houel (1524 –1587), fondateur du jardin des apothicaires  Abonné

Publié le 23/05/2013
Tous les étudiants de la faculté de pharmacie de Paris connaissent le nom de Nicolas Houel. Et pour cause, c’est à lui que l’on doit la création du premier jardin des apothicaires parisien, ancêtre direct du jardin botanique de la rue de l’Observatoire, dans lequel ils étudient aujourd’hui.
Détail du Jardin des Simples de la Procession de Louise de Lorraine devant la Maison de la...

Détail du Jardin des Simples de la Procession de Louise de Lorraine devant la Maison de la...
Crédit photo : Banque d'images numérisées de la BNF, département des Estampes et de la Photographie

e portrait de Nicolas Houel de la salle des Actes de la Faculté de Pharmacie

e portrait de Nicolas Houel de la salle des Actes de la Faculté de Pharmacie
Crédit photo : Société d'Histoire de la Pharmacie

L’ÉTUDE, justement, fut l’une des préoccupations principales de notre apothicaire parisien qui voulut en faire profiter les plus pauvres. Il imagina donc un projet ambitieux « d’hôpital-école » unique en son genre. Guérir les enfants abandonnés et les pauvres bougres de la capitale et, en même temps, leur transmettre son savoir, telles furent alors ses deux nouvelles missions qui pourraient composer ensemble, pensa-t-il, dans un même lieu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte