Histoire de la pharmacie

Louis-Joseph Proust (1754-1826), le pharmacien volant  Abonné

Publié le 17/04/2014

Il suffit de regarder les traits de son visage dessinés par le célèbre sculpteur David d’Angers : d’allure voltairienne, aux contours fins et secs, le portrait de Louis-Joseph Proust évoque toute son indépendance d’esprit et toute sa force de caractère. Dans sa carrière et dans sa passion pour les aérostats, notre pharmacien prit son envol.

CONNU pour sa découverte de la loi des proportions définies, il est un des grands savants de l’époque révolutionnaire. Disciple de Rouelle et protégé de Lavoisier, Louis-Joseph Proust n’est pas le plus connu de son temps, ce qui s’explique en partie par son séjour de plusieurs années en Espagne qui l’éloigna de la scène scientifique parisienne. Cependant, ses travaux permirent à la chimie moderne de franchir une étape décisive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte