Histoire de la pharmacie

Le musée Carnavalet va accueillir la pharmacie Lhopitallier  Abonné

Publié le 18/06/2012
Suite et fin heureuse à notre article du 16 février dernier (1), dans lequel nous nous inquiétions du devenir d’un patrimoine pharmaceutique exceptionnel. Cette fois-ci, l’histoire se terminera bien. Grâce aux efforts de l’Ordre national des pharmaciens, la pharmacie Lhopitallier devrait prochainement trouver refuge.
Boutique de M. Lescot Pharmacien, rue de Grammont, gravure, dans "Collection des Maisons de...

Boutique de M. Lescot Pharmacien, rue de Grammont, gravure, dans "Collection des Maisons de...
Crédit photo : JC

Eugène Atget, Boutique Empire, 14 rue de Grammont, photographie de l'album "Enseignes et vieilles...

Eugène Atget, Boutique Empire, 14 rue de Grammont, photographie de l'album "Enseignes et vieilles...
Crédit photo : Gallica, BNF

L'intérieur de la pharmacie Lhopitallier, rue Soufflot

L'intérieur de la pharmacie Lhopitallier, rue Soufflot
Crédit photo : JC

La devanture de la pharmacie Lescot, département des Enseignes, Musée Carnavalet

La devanture de la pharmacie Lescot, département des Enseignes, Musée Carnavalet
Crédit photo : jc

LA PHARMACIE Lhopitallier, une des plus anciennes de Paris dans laquelle plusieurs générations de pharmaciens se relayèrent, est un témoin unique de la profession depuis le XVIIIe siècle. Ses boiseries en chêne de Hongrie et ses alambics de cuivre montés sur une énorme paillasse qui abrite les fours forment un ensemble patrimonial devenu très rare aujourd’hui. Le propriétaire des lieux, Roger Lhopitallier, vient d’engager une procédure pour en faire don au musée Carnavalet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte