L’hypothèse historique de la liqueur de van Swieten

Le dopage fut-il fatal à Mozart ?  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 26/06/2014
Le musicien prodige croyait aux vertus toniques du dérivé mercuriel

Le musicien prodige croyait aux vertus toniques du dérivé mercuriel
Crédit photo : dr

DEPUIS le 5 décembre 1791, la mort de l’un des compositeurs les plus géniaux de l’histoire questionne la médecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte