Le Dakin dans la Grande guerre  Abonné

Publié le 12/02/2015

1825 : Antoine Labarraque (1777-1850) formule une solution d’hypochlorite de Na destinée à prévenir la « pourriture » des blessures, l’« eau de Labarraque ».

2 août 1915 : Dakin présente à l’Académie une formulation d’hypochlorite de soude et de permanganate de K : la « liqueur de Dakin ».

Octobre 1916 : Le pharmacien Maurice Daufresne modifie la formulation du Dakin pour en améliorer la stabilité et la tolérance.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3153