Histoire de la pharmacie

L’apothicairerie du Nouveau Monde à La Rochelle  Abonné

Publié le 20/02/2012
Au musée d’Orbigny-Bernon de La Rochelle, est conservée et reconstituée, dans une salle du premier étage, l’apothicairerie de l’ancien hôpital Aufrédi. Elle raconte à elle seule l’histoire locale, de la fondation de l’hôpital au succès d’un laxatif appelé le sel de Seignette.
Mortier de l'apothicairerie de l'ancien hôpital Aufredi

Mortier de l'apothicairerie de l'ancien hôpital Aufredi
Crédit photo : JC

Paquet de Sel Polychreste avec le cygne, emblème de la famille Seignette

Paquet de Sel Polychreste avec le cygne, emblème de la famille Seignette
Crédit photo : JC

Balance de minéralogie de Louis-Benjamin Fleuriau de Bellevue, fondateur de la Société des...

Balance de minéralogie de Louis-Benjamin Fleuriau de Bellevue, fondateur de la Société des...
Crédit photo : JC

Vue d'ensemble de la boiserie et des pots à pharmacie de l'apothicairerie de l'ancien hôpital...

Vue d'ensemble de la boiserie et des pots à pharmacie de l'apothicairerie de l'ancien hôpital...
Crédit photo : JC

Plat en faïence grand feu de La Rochelle, ancien hôpital Saint-Louis (1725)

Plat en faïence grand feu de La Rochelle, ancien hôpital Saint-Louis (1725)
Crédit photo : JC

LA ROCHELLE au Moyen âge : on s’imagine son port empli de bateaux, où se croisent armateurs, commerçants et négociants à la recherche de bonnes affaires. La ville grouille d’une population cosmopolite et s’enorgueillit d’être le plus grand port de la côte Atlantique. Les charrettes roulent sur le pavé transportant des produits venus d’un ailleurs méconnu. Les animaux, les fruits, les épices, les vins achalandent les marchés, les épiciers et les apothicaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte