Histoire de la pharmacie

L’apothicairerie de l’hôtel-Dieu de Bourg-en-Bresse récemment restaurée  Abonné

Publié le 19/12/2011
L’apothicairerie de l’hôtel-Dieu de Bourg-en-Bresse est constituée de trois vastes salles : le laboratoire, l’arrière-boutique et, clou du spectacle, l’immense salle de vente. La visite se déroule donc en trois actes, pourrait-on dire. Après tout, l’hôtel-Dieu n’a-t-il pas été pensé, à l’origine, par l’architecte Pierre-Adrien Pâris, également dessinateur des projets de fêtes des Menus-Plaisirs du roi ? Le spectacle peut donc commencer !
L'officine (salle de vente), avec boiseries de chêne et la barrière au fond derrière laquelle...

L'officine (salle de vente), avec boiseries de chêne et la barrière au fond derrière laquelle...
Crédit photo : Rémi Riche

Le laboratoire, avec un fourneau datant de 1857 avec col de cygne et alambics

Le laboratoire, avec un fourneau datant de 1857 avec col de cygne et alambics
Crédit photo : Rémi Riche

LE LABORATOIRE. C’est, sans aucun doute, le laboratoire le mieux conservé d’une apothicairerie hospitalière. À la fin du XVIIIe siècle, à l’époque de la construction de l’hôtel-Dieu, il s’agissait plutôt d’une tisanerie. L’imposant fourneau et les alambics n’ont été installés qu’en 1857. L’eau courante arrivait par les cols de cygne qui font le charme du lieu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte