Histoire de la pharmacie

L’Antre Magique de Nicolas Lémery (1645-1715)  Abonné

Publié le 20/01/2011
À l’heure où le château de Versailles expose les sciences et les curiosités à la cour à travers les œuvres et les instruments des anciennes collections royales, comment ne pas évoquer les apothicaires du roi et les démonstrateurs en chimie du Jardin du Roi qui, tout au long du XVIIe siècle, tentèrent de faire évoluer les sciences pharmaceutiques ? Un des plus renommés en son temps fut le Grand Lémery.
Cours de chymie, édition 1756

Cours de chymie, édition 1756
Crédit photo : BNF, Gallica

Nicolas Lémery

Nicolas Lémery
Crédit photo : dr

LE PARCOURS de Nicolas Lémery ressemble singulièrement à celui de Moyse Charas*, de vingt-cinq ans son aîné. Tous deux étudièrent à Montpellier et montèrent à Paris pour créer leur officine. Tous deux se rendirent célèbres par leurs démonstrations de chimie au Jardin du Roi. Tous deux, protestants, durent fuir la capitale pour l’Angleterre, juste avant la révocation de l’édit de Nantes. Enfin, tous deux privilégièrent l’expérience à la théorie et un langage simple à celui, abscons, des prétendus grands scientifiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte