La pharmacie, un patrimoine vivant

L’ancienne pharmacie Brun de Montélimar, racontée par Gilles Bonnefond  Abonné

Publié le 28/06/2012
Il s’affaire au téléphone ou à son bureau tout en prenant le temps de saluer chaque client. Gilles Bonnefond est un pharmacien passionné. Président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officines (USPO), il partage sa vie entre Paris et Montélimar. C’est dans cette ville du sud que « Le Quotidien » l’a rencontré, non pas pour parler des sujets qui agitent actuellement le monde syndical de l’officine, mais pour qu’il nous raconte l’histoire de l’ancienne pharmacie Brun de Montélimar, dont il est titulaire depuis 1986.
Eaux minérale. Fabrication instantanée de la glace pour malades

Eaux minérale. Fabrication instantanée de la glace pour malades
Crédit photo : JC

Pot à diascordium du XVIIIe siècle

Pot à diascordium du XVIIIe siècle
Crédit photo : JC

Pot à thériaque du XVIIe siècle

Pot à thériaque du XVIIe siècle
Crédit photo : JC

Détail de la devanture : pot à pharmacie avec des anses en forme d'animal

Détail de la devanture : pot à pharmacie avec des anses en forme d'animal
Crédit photo : JC

Boiseries

Boiseries
Crédit photo : JC

Détail du plafond

Détail du plafond
Crédit photo : JC

Gilles Bonnefond dans sa pharmacie

Gilles Bonnefond dans sa pharmacie
Crédit photo : JC

La devanture aux motifs néogothiques

La devanture aux motifs néogothiques
Crédit photo : JC

IL NE SE LASSE jamais d’admirer la devanture de sa pharmacie où sont inscrites ces lettres « G. Brun pharmacien de 1re Classe », assez rares pour les mentionner, signifiant que le pharmacien Brun a fait sa thèse avant 1900. Au cœur du vieux Montélimar, au 3, rue Sainte-Croix, une charmante petite rue pavée, la façade de l’ancienne pharmacie est un peu en saillie. Gilles Bonnefond explique qu’il s’agit déjà d’un acte de rébellion de la part du pharmacien qui n’a pas respecté la règle de l’alignement des façades.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte