Histoire de la pharmacie

La vraie histoire du faux acacia de l’apothicaire Jean Robin

Publié le 28/05/2015
Il trône depuis plus de 400 ans en face de Notre-Dame, dans le square Viviani. Le « robinier faux-acacia » est connu des Parisiens pour être le plus vieil arbre de la ville, planté en 1602 par Jean Robin, directeur du Jardin de l’École de Médecine et botaniste du roi. Il fait aujourd’hui l’objet de toutes les attentions, eu égard à son grand âge.

LES AMOUREUX s’embrassent, les étudiants lisent, les promeneurs lèvent le nez et les touristes prennent des photographies d’un des plus beaux points de vue sur la cathédrale Notre-Dame. Le square Viviani vit au rythme de la capitale depuis sa création, en 1928, sur le flanc nord de la petite église Saint-Julien-le-Pauvre. Le charme opère dans ce lieu ombragé, où dorment les ruines de vieux chapiteaux et où se croisaient jadis d’anciennes routes vers Compostelle, à l’endroit même d’une annexe disparue de l’Hôtel-Dieu.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)