Des documents historiques récemment retrouvés

La sinistre mémoire des pharmaciens d’Auschwitz  Abonné

Publié le 22/04/2010
65 ans après la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, des documents retrouvés par hasard dans le grenier d’une maison des environs vont permettre de mieux comprendre le fonctionnement d’une « institution » du camp… sa pharmacie, qui ne servait pas uniquement à fournir des médicaments à ses occupants.
Les documents retrouvés exhument les traces d'une pharmacie au cœur de la machine de destruction

Les documents retrouvés exhument les traces d'une pharmacie au cœur de la machine de destruction
Crédit photo : AFP

C’EST DANS LA VILLE voisine du camp, Oswiecim, que des ouvriers effectuant des travaux ont retrouvé de nombreux dossiers et documents concernant différents cadres du camp, dont les deux pharmaciens qui assurèrent successivement le fonctionnement de sa pharmacie, installée dans la partie du camp réservée aux SS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte