L’Académie rend hommage à Parmentier

La science au service du bien public  Abonné

Publié le 24/10/2013
Loin de l’image réduite d’un simple hachis dans son assiette et d’un savant solitaire oublié, l’hommage à Parmentier de la séance interacadémique du mercredi 16 octobre a remis l’homme dans son époque. L’Académie nationale de pharmacie, l’Académie d’agriculture de France et l’Académie des sciences se sont réunies autour du thème « La science au service du bien public » pour célébrer la personnalité du pharmacien et l’héritage de son action dans notre société.
Le livre du président de la Société d’histoire de la pharmacie

Le livre du président de la Société d’histoire de la pharmacie
Crédit photo : dr

LA POMME DE TERRE a certes été sa grande affaire, mais il s’est aussi intéressé aux questions d’hygiène et de santé publique, a rappelé Olivier Lafont, président de la Société d’histoire de la pharmacie. La qualité des eaux, celle de la Seine en particulier, la qualité de l’air, mais aussi la problématique de l’exhumation des corps ou celle de l’utilisation des excréments comme engrais pour l’agriculture, tous ces champs de recherches l’ont occupé, afin d’éviter les catastrophes sanitaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte