Des Strychnos à la tubocurarine  Abonné

Publié le 05/07/2012

1825 : Deux botanistes allemands, les frères Schomburgk, montrent que tous les Strychnos sont toxiques et que les Chondrodendron produisent un poison analogue.

1897 : Le pharmacologue allemand Rudolf Boehm (1844-1926) isole deux alcaloïdes du curare ; il distingue curare de « calebasse » et de « tube ».

1912 : Un chirurgien allemand, Georg Arthur Läwen (1876-1958), préconise l’usage des curares comme décontracturant, mais ses travaux restent méconnus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte