LA SAGA DES MARQUES

Dermagor, pionnier de la dermocosmétique  Abonné

Publié le 07/11/2013
Première expression d’une discipline inédite connue sous le nom de dermocosmétique, Dermagor se conforme depuis un demi-siècle à son principe fondateur : garantir la sécurité de la prescription au moyen de formules haute tolérance. Instrument historique au service du dermatologue, elle tend aujourd’hui la main vers un univers plus féminin.

L’HISTOIRE de Dermagor est celle d’un passage, celui qui mène d’un concept à sa réalisation. Sous le premier couvait l’idée d’une cosmétique plus médicale qu’ornementale, des formules capables de prendre en charge l’épiderme sans pour autant outrepasser leur statut de crème pour la peau. Dans les années 1960, cette thèse est notamment défendue par Henri Thiers, professeur en dermatologie, qui aime à déclarer que « dermatologie et cosmétologie sont les deux faces indispensables d’un même traitement ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte