LA SAGA DES MARQUES

Coalgan, l’aventure du médicament textile  Abonné

Publié le 06/03/2014
Tout le distingue : un composant végétal aux étonnantes propriétés physico-chimiques et biologiques, une forme textilisée, fruit d’un savoir faire régional et d’une technologie de pointe, un statut de pionnier des alginates de calcium… Voici l’histoire de Coalgan.

LE MILIEU du XXe siècle n’est pas franchi que Pierre Brothier, pharmacien d’officine exerçant dans le 14e arrondissement de Paris, décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Son objectif est à la fois simple et très ambitieux. Simple puisqu’il entend fonder un laboratoire pharmaceutique portant son nom, ambitieux parce que le premier produit qui sera le fruit de cette entreprise est complexe à fabriquer et difficilement transposable à l’échelle industrielle. C’est à l’alginate de calcium que le pharmacien s’intéresse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte